La dernière norme australo-néo-zélandaise en date, AS/NZS 1715:2009 – Sélection, utilisation et entretien des protections respiratoires, mentionne désormais que : « les employeurs doivent s’assurer qu’un test d’ajustement approprié soit effectué, au moins une fois par an, pour tous les utilisateurs d’équipements de protection respiratoire équipés d’une pièce faciale étanche ». Ce qui signifie que les tests d’ajustement des appareils respiratoires utilisés sur le lieu de travail sont maintenant obligatoires.

Les tests d’ajustement quantitatif pour appareil respiratoire qui utilisent le PortaCount de TSI ont pour avantage de mesurer la fuite exacte à l’intérieur de la protection respiratoire, et de fournir aux utilisateurs un facteur d’ajustement. Le test d’ajustement quantitatif n’est pas subjectif, il élimine les variables humaines. L’appareil respiratoire à ventilation assistée CleanSpace2™, qui utilise le test d’ajustement quantitatif avec le PortaCount de TSI, donne des résultats de test d’ajustement supérieurs (en moyenne 9 500 et plus).